Monoprix repense totalement son e-commerce

Monoprix-repense-totalement-son-e-commerce-1430911df69e2e74bf15199055bc827e529dbee2

(Auteur : Marion Deslandes)
Le changement s’annonce majeur. Ambitieuse sur le Web, Monoprix s’apprête à concrétiser son projet de site e-commerce indépendant dédié au prêt-à-porter et accessoires. Un travail opéré de concert avec l’e-shop multimarque Msr (ex-MonShowroom). Element de taille : celui-ci s’effacera, tout comme l’onglet mode du site actuel de Monoprix, au profit d’une plateforme commune. Le nom et le design sont en cours d’élaboration et le lancement est prévu en septembre 2018.

« Cette fusion va vraiment positionner Monoprix comme un site spécialiste de la distribution de mode, affirme un porte-parole de l’enseigne. Nous avons l’ambition d’être un groupe omnicanal référent sur la mode, et de proposer l’un des plus beaux sites en la matière ». Actuellement, les équipes sont concentrées sur la présentation du projet aux 400 marques commercialisées sur Msr, propriété depuis 2012 de la maison mère de Monoprix, le groupe Casino.

Le défi consiste à convaincre ces griffes, positionnées de la mode mainstream aux labels premium, de rejoindre la nouvelle entité. Près de 120 marques ont d’ores et déjà été consultées. Selon nos informations, certaines ont accepté tout de suite, d’autres sont en réflexion, tandis que quelques-unes ont dit non au projet. Les griffes les plus haut de gamme seraient pour certaines plus difficiles à persuader.

Pour préparer le passage à la nouvelle plateforme, l’activité de la saison automne-hiver 2018/19 sera restreinte sur Msr. « L’offre diminuera fortement avec 40 % de marques présentes pour cette saison de transition », précise le porte-parole. Concrètement, le site utilisera la technologie actuelle de Msr et sera donc physiquement distinct du site e-commerce actuel de Monoprix, qui se focalisera lui uniquement sur l’alimentaire.

Durant l’année 2017, les synergies se sont matérialisées entre les deux acteurs : l’offre prêt-à-porter de Monoprix est entrée en juin sur le site Msr, tandis qu’en octobre, la marque propre de Msr, Close, a signé son arrivée dans une sélection de magasins Monoprix. La direction artistique des collections Monoprix et Msr est déjà assurée par une seule personne : Nathalie Cottin.

L’ambition mode de Monoprix pourrait à terme prendre une dimension physique. « A l’heure actuelle, nous n’avons pas de projet de magasin uniquement centré sur la mode et la déco, mais pourquoi pas un jour. Le chantier digital reste pour nous prioritaire », nous expliquait en novembre 2017 Lilian Rosas, directrice de l’offre textile et maison-loisirs de Monoprix depuis 2009.

Monoprix, qui s’appuie sur une vraie image mode (notamment par le biais de ses collaborations) et une proximité client en magasins, réalise près de 14 % de ses ventes totales grâce au textile. Les ventes de l’enseigne ont progressé de 2,8 % en 2017 (+2 % en comparable).

Source : fr.fashionnetwork.com